Skip to main content
{{Cart.NumberOfCartItems}} 0

Vélovert Festival 2020, une édition définitivement pas comme les autres

mardi 29 septembre 2020

Teams / Athlètes

Troisième année concécutive de participation pour Sandrine Koenig certes mais cette année ne sera définitivement pas une édition comme les autres ! Après 3 jours à braver la neige et la boue Sandrine remporte 3 podiums :) Retour sur son week-end au Vélo Vert Festival

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je profite de ce post pour saluer l'ensemble des bénévoles de cette manifestation ; J'ai toujours une pensée admirative pour ces courageuses et courageux qui "tiennent les boutiques" mais cette année, avec le protocole sanitaire imposé par la situation du moment et la météo apocalyptique durant tout le week-end, je leur tire sincèrement mon chapeau...enfin mon casque !

Il parait que la météo est le sujet de discussion préféré des français. Eh ben ce week-end il y avait matière à faire causette ! Tout a commencé quelques jours avant le départ lorsque j'ai consulté la météo pour savoir quelles tenues prendre. A ce moment là il faisait grand beau et j'avais vraiment du mal à mettre des manches longues et un trois quart dans le sac de voyage. Quand mon coach de mari m'a ramené les chaussures hiver en néoprène, là, après avoir un peu ri je dois bien le reconnaitre, j'ai commencé à me rappeler à quel point le froid peut être un handicap. Allez on ne rigole plus et on sort la panoplie de l'esquimau à VTT.

J'arrive sur zone le vendredi dans l'après midi et me rends au retrait des dossards après un passage sur le salon ; Là aussi bravo aux exposants pour leurs présences. En levant les yeux, force est de constater que les crêtes sont enneigées. La température est de 0 degré ; elle restera à ces niveaux pendant tout le week-end. Pas de problème, c'était le programme et j'ai un mental d'acier.


Comme l'année dernière je suis inscrite au Challenge Electric
Samedi 10h30 Première épreuve : les 40km de la Cross Mountain Ekoï : Le départ est donné sous la neige, une tempête de neige même. Pas facile sans les lunettes mais ce choix s'avéra judicieux par la suite. Tiens ! une accalmie, mes mains se réchauffent et je me sens vraiment bien. Je prends du plaisir sur ce parcours rendu particulièrement exigeant par la météo. Les rochers, pierres et autres racines tentent de me mettre en difficulté à chaque seconde mais c'est sans compter mon vaillant LIV Intrigue E+1 ; Ce vélo est absolument incroyable. Au 1er ravitaillement le coach m'annonce 1ère fille et 4eme scratch ; Je garderai cette position jusqu'au bout.
Avec le froid, la gestion de batterie était encore plus importante. Mon coach de mari avait fait des calculs sur la base de la stratégie batterie 2019 ainsi que différentes lectures sur l'impact du froid sur l'autonomie. Je constate que je ne pourrai pas rouler en full power dans ces conditions et qu'il faudrait se contenter des 3 premiers modes (sur les 5). Au second ravitaillement il me reste environ 30% d'énergie alors que de l'autre côté, l'arrivée est encore à 13 kilomètres. Je décide alors de privilégier le mode eco et bien m'en a pris puisque à 1500m de la délivrance, je n'avais plus que la seule force de mes jambes pour avancer. Je franchis la ligne, à nouveau sous la neige. Et hop ! Une 2ème victoire concécutive sur cette Cross Mountain Ekoï !


Dimanche 12h00 : Electric Race. Bruine et boue au programme pour ce format XCE, Youpi ! 10 minutes à fond pour les qualifications avec à la clé une première place dames ; Pour des raisons mécaniques du côté de la concurrence, on m'annonce gagnante avant l'heure mais on me propose de faire la demi-finale homme. Chiche ! l'idée étant d'accrocher la tête de course...(non mais coach quelle idée franchement ??!!) Le parcours est ultra glissant, je m'applique et soigne mes trajectoires ; Pari réussi en restant aux trousses du 1er et en m'emparrant donc de la 2ème place.

Je remporte donc les deux épreuves du week-end et remporte logiquement le Challenge Electric

De bonne augure pour les échéances à venir...stay tuned :-)

Mon conseil : Quand on pratique le VTT par temps froid et humide, le choix de sa tenue est primordial ; C'est la garantie de profiter de sa sortie sans subir les éléments. A ce petit jeu, la veste de pluie LIV ENERGIZE OFF ROAD permet vraiment de faire la différence ; Elle stoppe la pluie et le vent tout en restant très légère à porter. Son plus c'est sa grande capuche qui passe au dessus du casque sans venir dans les yeux. Avec sa poche poitrine et ses réglages, elle a largement contribué à ma victoire ce samedi. Je recommande vivement !

Partager