Important statement on COVID-19.  En savoir plus

Comment choisir son premier VTT ?

vendredi 22 mars 2019

Blogs

Vous avez testé le VTT et désormais vous ne rêvez plus que de chemins et de longues sorties en forêt ? Quand on saute le pas et que l’on décide d’acheter son premier VTT, on est toujours un peu perdue au moment du choix du vélo: quel modèle collera le mieux à nos envies, notre niveau et notre budget ? Comment être sûre d...

Vous avez testé le VTT et désormais vous ne rêvez plus que de chemins et de longues sorties en forêt ? Quand on saute le pas et que l’on décide d’acheter son premier VTT, on est toujours un peu perdue au moment du choix du vélo: quel modèle collera le mieux à nos envies, notre niveau et notre budget ? Comment être sûre de ne pas se tromper quand on commande son premier VTT ? Pour bien choisir votre VTT, il faut faire un point sur votre niveau technique, le type de terrain sur lequel vous roulez le plus souvent (chemins vallonés et peu accidentés, trails pentus et cassants, chemins forestiers type 4x4, singles de montagne), la longueur de vos sorties et leur difficulté en terme de pédalage mais aussi vos envies d’évolution (vers plus de performance, ou une pratique un peu différente..). Et il faut bien sûr cibler votre budget ! N’hésitez pas à passer en magasin pour essayer le vélo que vous convoitez, ainsi qu’un ou deux modèles différents, cela vous aidera à vous faire une idée sur ce qui vous convient le mieux.

 

3 questions fréquentes quand on choisit son premier VTT

Cadre semi-rigide ou tout-suspendu ? Le cadre semi-rigide ne possède qu’une suspension à l’avant : la fourche. Elle permet d’encaisser les chocs et vibrations et de plaquer la roue avant au sol. Plus elle a de débattement, plus elle peut encaisser les chocs. Un VTT tout-suspendu possède quant à lui deux suspensions : une fourche à l’avant et un amortisseur à l’arrière, indispensable pour absorber les chocs sur des chemins plus chaotiques.

Alminium ou Carbone ?
Même si c’est en partie votre budget qui déterminera le choix d’un VTT en alu ou en carbone, ces deux matériaux ont des propriétés bien différentes. Plus léger, plus rigide, le carbone est plus réactif et plus performant au pédalage. Il est aussi bien plus cher que l’aluminium. Je dirais que pour un premier VTT, un vélo en aluminium fait largement l’affaire : dirigez vous vers le carbone si vous avez déjà un certain niveau technique et une envie de performance.

Pourquoi un VTT pour femme ? Bien sûr, il est possible de choisir un VTT pour homme, mais un vélo spécifiquement développé pour les femmes sera plus confortable, plus maniable et boostera donc davantage votre progression. De part ses mensurations, une femme n’a pas la même position à vélo qu’un homme : la géométrie du vélo, le positionnement du poste de pilotage doivent être adaptés pour permettre à la demoiselle de développer un maximum de puissance au pédalage et d’être le plus stable et à l’aise possible en descente.

 

Dis moi comment tu roules, je te dirais quel VTT choisir

  • Je roule à la cool sur des chemins « forestiers »

Misez sur la légèreté et un budget maîtrisé. Optez pour un semi-rigide avec une fourche de 100 ou 120 mm de débattement, et des freins à disque comme par exemple le Tempt. Le but est de miser sur le plaisir avec un vélo correctement équipé, facile à manier dans différentes situations, sans pour autant braquer la banque !

                                       

 

  • Je roule sur des terrains mixtes, des trails vallonés

Pour faire vos gammes sur des chemins variés (des GR, des chemins piétons, parfois un peu plus techniques et cassants) sans pour autant être à la recherche de performance, il vous faut un petit all mountain tout suspendu, abordable tout en étant bien équipé. Une bonne transmission, 120 mm de débattement, une selle télescopique, des freins hydrauliques Shimano : l’Embolden est le premier VTT idéal, capable de vous mettre en confiance dans n’importe quel terrain.

                                       

 

  • Je roule en plaine mais aussi en montagne de temps à autre, sur des singles plus techniques

Optez pour un tout suspendu hyper polyvalent, léger et réactif au pédalage avec une fourche et un amortisseur avec suffisamment de débattement (120-130 mm) pour rester confortable sur les trails plus cassants. Le but est d’avoir un vélo agréable au pédalage et agile et sécurisant à la descente. Je vous conseillerai le Pique, qui est le roi de la polyvalence, léger, joueur, personnalisable avec plusieurs niveaux de gamme selon vos exigences !

                                      

 

  • Je roule principalement en montagne, j’aimerais m’orienter vers l’enduro

Pas le choix, il vous faut un tout suspendu, un vélo avec suffisamment de débattement (150 mm minimum) pour vous amener du confort et de la stabilité en terrain accidenté. On mise sur une selle téléscopique, un mono-plateau à l’avant, assorti d’une grosse cassette à l’arrière pour bénéficier de tout petits développements quand ça devient bien raide. Joueur, maniable, puissant au freinage et capable de rouler vite sur tous les terrains, le Intrigue Advanced est un vrai VTT all mountain.

                                       

 

  • Je passe partout et j’aimerais progresser vers des compétitions de cross country

Il vous faut un vélo performant, pédaleur, nerveux et réactif, qui va être capable d’accompagner votre progression. Un semi rigide carbone, avec des freins à disques, des roues en 27.5 (plus maniable que le 29) avec une fourche de 100mm de débattement environ me paraît être la machine idéale pour vous lancer sur des compétitions de XC. Dirigez vous vers l’Obsess Advanced, un compagnon à la fois léger et puissant, parfaitement équipé et déjà auréolé de succès en XC.

En collaboration avec Lucy Paltz 

Partager

Produits concernés