A partir du 1er Janvier 2021, le marquage des vélos neufs est obligatoire.  En savoir plus

Championnats de France VTTAE 2021

vendredi 16 juillet 2021

Liv

Résumé de course : Sandrine Koenig, notre athlète VTTAE, nous raconte sa participation à cette 4ème édition des Championnats de France VTTAE.

Le 11 juillet dernier, ce sont tenus à Levens pour la 4ème année, les Championnats de France de VTTAE. Notre athlète Sandrine Koenig a remis en jeu son titre de Championne de France VTTAE XC 2020 et a pris le départ au guidon de son Intrigue X E+1 Pro. Elle nous raconte son week-end sur place et comment elle est montée sur la 2ème marche du podium.

"4 années que ce championnat existe et force est de constater que l’organisateur est toujours en recherche de la recette gagnante puisque la formule change régulièrement. Cette année, le changement est radical puisqu'il n’y aura qu’un seul champion VAE. En effet, l’enduro et le XC fusionnent pour donner place au format “rallye” avec des spéciales chronométrées. Moi qui suis plutôt crosseuse grimpeuse, je ne suis pas spécialement rassurée en lisant dans le règlement cette histoire de casque intégral obligatoire. Mais bon, j’y crois encore car à ce moment il est question d’un équilibre entre montées et descentes. Bref, je décide tout de même de relever le défi et par la même occasion de remettre mon maillot en jeu.

Pour mémoire, initialement cette course devait avoir lieu sur le salon du Vélo Vert Festival mais le Covid en a voulu autrement. C’est donc à Levens, dans les Alpes Maritimes, que je me rends avec ma petite famille, toujours derrière moi où ce championnat sera greffé à celui du XCO et du trial.

J-2 Un communiqué sort avec les détails qui vont confirmer que ce championnat est bien plus typé enduro que XC. Au programme : 3 spéciales à faire deux fois plus une montée d’une minute typé XC.

J-1 : Je ne pars pas confiante sur les reconnaissances. Il fait très très chaud. Mon équipement de cosmonaute à 2 roues n’aide pas, mon corps n’est plus qu’un torrent de sueur dans ces liaisons montantes et souvent trialisantes. Parfois c’est à de véritables murs que je me heurte ! Dans ces pentes ultra raides, Le mode “marche” de mon Liv Intrigue me sauve et je l’utilise comme jamais, tellement que je le bloque ! Impossible de reprendre le contrôle du vélo et je dois alors finir avec le mode 2 sur 5. Après plus de 2H à reconnaitre le parcours, je finis, rassurée.

Jour J : Finalement les spéciales passent bien, je m’attendais à des traces plus engagées encore. Les liaisons se révèlent finalement beaucoup plus difficiles que les spéciales 😊. Bon par contre le problème pour moi reste le même…ça ne fait que descendre dans les spéciales avec un total D+ de 100m et 840m de D- ^^

On est très très loin du format XC et plus loin encore d’une forme d’équilibre. Un peu dommage à mon sens car j’adore les montées spéciales VTTAE qui, je trouve, donne vraiment du sens à ce matériel.

Jour J, sur les 4 inscrites, nous ne sommes plus que 3 ! Au moment du briefing, 10 minutes avant le départ, nous apprenons que les filles ne feront qu’une seule fois la boucle. Ouf ! Et que nous n’avons que 3H pour finir, ce qui ne m’inquiète pas. Après un rapide contrôle des vélos et une ambiance au top grâce à Eric Davaine, nous voilà partis.

Pas de stress jusqu’à la SP1. Les choses sérieuses commenceront une fois lancée dans cette spéciale de 2.5kms, +30m et -240m. Viens ensuite le plus difficile, la liaison et ses pentes rocheuses. Je fais au mieux. Puis la Power stage dans une montée rocheuse trialisante d’une minute. Ça coince un peu ! Encore une liaison. J’enchaine avec la SP2, 2.5kms, +50m et -380m, plus rapide avec beaucoup de marches à franchir, je me sens plus à l’aise. A ce moment là, je sais que le plus dure est fait, et après un dernier portage j’en finis avec la SP3, 1.7kms et -220m que je descends sans souci.

Après 22kms et 1200m de D+ je termine à une satisfaite 2ème place. La technique je l’ai clairement mais il m’a manqué un peu de vitesse sur ce sol aride et rocailleux ; tellement éloigné de mes terres et pratiques habituelles.

 J’ai maintenant quelques mois pour me positionner par rapport à ce nouveau format avec peut être l’envie de trouver des défis qui me ressemblent plus. Un grand bravo à Justine Tonso qui prouve une fois de plus, par son incroyable polyvalence et capacité d’adaptation, qu’elle est une très grande championne."

Suivez Sandrine sur ses réseaux dès maintenant et restez connectés pour connaître son prochain défi.

Partager