Prime Electrique - 11 Mai au 1er Juin - 400€ offerts avec le code PrimeElec24  J'en profite !

Rencontrez Edurne Pasabán

Alpiniste, aventurière et entrepreneure

Saint-Sébastien, Espagne

Edurne Pasabán est née au Pays basque - une région des Pyrénées occidentales à la frontière de l'Espagne et de la France connue pour ses montagnes et sa forte tradition d'escalade. Dès son plus jeune âge, elle est attirée par l'aventure. À 14 ans, elle prend des cours d'escalade et à 18 ans, elle fait son premier voyage dans l'Himalaya.

Sortie matinale sur un E-bike

En 2010, à l'âge de 36 ans, Edurne est devenue la première femme à gravir les 14 plus hauts sommets du monde (tous à plus de 8 000 m d'altitude) en seulement 20 expéditions. C'était un exploit qui nécessitait une forte volonté et une grande abnégation.

En tant qu'alpiniste, le cyclisme a toujours été une partie importante de l'entraînement d'Edurne. Au cours des 13 années écoulées depuis l'atteinte de son objectif, le vélo est également devenu une source de joie, de détente et de satisfaction. Maintenant, l'Amiti E+ a ouvert un nouveau monde, lui permettant de se connecter à ce qu'elle aime le plus : la montagne, la famille et la nature.

Edurne à vélo

Nous avons rencontré Edurne pour en savoir un peu plus sur sa vie aventureuse...

Pourquoi aimes-tu rouler ?

Edurne : Pour moi, le vélo a été la base de l'entraînement dans ma carrière sportive. À ce jour, le vélo est l'activité qui me permet de m'entraîner et d'être en contact avec la nature. Grâce au vélo, nous partageons de nombreux moments en famille, puisque j'ai un garçon de 5 ans dont la passion est le VTT. Ma partie préférée de la journée est le sentiment de satisfaction que j'ai après avoir fait du vélo - et si je peux partager ce moment avec un ami et une bière, alors c'est encore mieux.

Quelle est la personne avec qui tu préfères rouler ?

Edurne : Mon fils. Il n'a que cinq ans, mais vu son jeune âge, nous sortons et faisons beaucoup de vélo ensemble. Il préfère descendre, alors j'enfourche mon vélo électrique et nous allons jusqu'au sommet des collines pour qu'il puisse descendre. Quand il s'agit d'entraînement, j'aime rouler seule ou avec un groupe d'amis.

Edurne roulant avec son fils

Que faites-vous le plus avec votre vélo ?

Edurne : Quand j'ai commencé à rouler, à 18 ans, je faisais des triathlons. Donc, au début, j'étais surtout passionnée par le cyclisme sur route. Pendant longtemps, le vélo de route a été la base de mon entraînement. Mais maintenant, en raison de l'endroit où j'habite, il m'est plus difficile d'en faire. Maintenant, je m'entraîne principalement sur mon VTT. Mais le vélo électrique m'a vraiment ouvert un nouveau monde.

Comment le vélo électrique complète-t-il votre style de vie ?

Edurne : J'utilise beaucoup le vélo électrique lorsque je roule avec mon fils. Je l'emmènerai à l'école sur le vélo électrique, nous irons ensemble à la salle d'escalade à vélo, faire des courses en ville et je peux utiliser le vélo électrique pour le remorquer sur les sentiers. Je peux aussi utiliser le vélo électrique pour m'entraîner. Je monterai la montagne en vélo électrique, puis j'accéderai au sommet à pied.

Quels sont vos prochains objectifs ?

Edurne : En ce moment, je n'ai pas de grands objectifs. Peut-être que je suis à un autre moment de ma vie avec un fils de 5 ans. Mais, bien sûr, je vois mon avenir à la montagne. Je n'exclus pas de reprendre mon activité plus tard, même si je ne l'ai jamais quittée, car chaque année je fais une petite expédition. Je vois mon avenir à la montagne et bien sûr avec le sport.

Edurne roulant avec son fils

Découvrez l'Amiti E+

Partager