A partir du 1er Janvier 2021, le marquage des vélos neufs est obligatoire.  En savoir plus

Une journée en bikepark entre Val d'Isère et Tignes

Quand Lucy Paltz vous emmène découvrir son terrain de jeu

No place like home comme on dit… Evidemment, on se toujours bien chez soi, sur nos trails favoris. Dans mon cas, j’aime aussi la diversité que propose ma vallée et la possibilité de découvrir encore des chemins alors que je connais le coin depuis mon enfance... Bref, vous l’aurez compris, cette fois-ci, c’est chez moi que je vous emmène, à Val d’Isère et Tignes, en Savoie.

Val d’Isère et Tignes, sa voisine, partagent un bikepark sympa, varié et bien entretenu. Des pistes bien shapées sont proposées pour tous les niveaux, avec des sauts, du flow, bref du fun ! Ces pistes sont aussi complétées par des itinéraires enduro intéressants, plus naturels et techniques. Et évidemment, il existe aussi un énorme potentiel freeride avec d’autres chemins qui redescendent plus bas dans la vallée : c’est un peu la face cachée de l’iceberg.

Mais si on se limite aux pistes balisées, il y a largement de quoi faire durant une semaine. On le sait peu mais le forfait est offert si vous êtes dans un hébergement partenaire de la station, ça vaut le coup !

Val d'Isère

Val d’Isère offre un terrain resté assez naturel et très complémentaire des pistes de Tignes. La verte Popeye, ultra longue (12 kms), est géniale avec les kids, hyper facile, elle permet de s’initier avant de passer à la Val Bleue.

A la moitié de l’itinéraire, on peut rejoindre Borsat, télésiège qui permet de rejoindre Tignes et dessert aussi une piste flowy avec des jumps en tout genre. Mais le véritable intérêt du bikepark de Val d’Isère, ce sont les rouges & noires et les itinéraires enduro.

Ma préférée, la rouge Fast Wood possède des sections rapides et de jolis sauts, pour certains assez gros. Des passages plus étroits la rendent assez naturelle. La noire, Bellev’hard est aussi une de mes favorites, un peu plus de technique par endroits, sans être trop élitiste, sauf en ce qui concerne les sauts.

Val d’Isère possède aussi des itinéraires « enduro » très intéressants et plus sauvages :  Very Bike Trip, un single qui serpente dans les grands espaces, loin de tout, avec un final sur la face de Bellevarde, sur la mythique piste de coupe du monde, au-dessus du village. Rock N’ Ride est aussi un single étroit doté de passages techniques, faisant office de variante aux pistes bikepark, pour un autre style de pilotage et toujours une vue mont Blanc.

Et aussi… Les tracés VTTAE (VTT électrique), désormais bien fournis également.

Tignes

Avec des vues lacs imprenables, les pistes de Tignes ont la palme du panorama. Le secteur Palafour propose des pistes d’initiation, parfaites si vous roulez en famille, tandis que Tovière rassemble les pistes destinées aux pilotes confirmé(e)s: un secteur complet pour tous les niveaux, avec des bleues, des rouges et des noires. La télécabine et le télésiège des Tufs permettent des rotations rapides.

Les bleues sont fun et flowy. La Kangooride est un incontournable du bikepark de Tignes, rapide, avec plein de jumps. J’adore le flow de Gunpowder également.

Mon enchaînement favori ? la piste rouge  ‘Gypsy’ + Black Metal : Une vraie rouge, hyper fun dans sa partie haute, avec un petit passage plus raide dans le tuf, et de jolis sauts et passerelles. Le bas est moins intéressant, je termine donc toujours par la Black Metal, ma favorite, rapide mais bien raide, avec une vue imprenable sur le lac. Un must si vous venez rouler dans le coin !

Les autres noires sont plutôt tendance slopestyle avec des modules dans tous les sens et notamment de grosses passerelles et de très gros gaps.

Comme à Val d’Isère, ne manquez pas les itinéraires enduro ! Faites tout ceux qui descendent aux Bréviaires (avec retour en navette gratuite avec le forfait) : ils offrent tous une vue à couper le souffle sur le lac du Chevril. Les sentiers sont hyper agréables à rouler, certains faciles (Wonderboisses) d’autres plus techniques mais hyper cools (Conduite Forcée) ou bardés d’épingles (Forest Bump). Parfait quand on les mixe avec les montées aménagées pour le VTTAE.

MA JOURNEE PARFAITE SI VOUS VENEZ ROULER A VAL D’ISERE / TIGNES

Partie de Val d’Isère, je rejoins Tignes via le télésiège de Borsat et la piste rouge pleine de sauts Fresse Tagada. Je remonte par le télésiège des Tufs pour plonger au dessus du lac via Gypsy et Black Metal. J’emprunte le télésiège de Palafour pour rejoindre les tracés enduro de Rocky Trail, Salon de la Vache puis Forest Bump jusqu’aux Brévières. Petite navette pour remonter à Tignes, prendre Tovière. Je rebascule côté Val d’Isère par Borsattack et ses jumps, puis je reprends le télésiège de Borsat pour un finish en beauté par l’enduro Very Bike Trip avec arrivée majestueuse au dessus du village !

Amusez vous bien !

Lucy

Ses vélos

Ses équipements